EMPT

Ecole Militaire Préparatoire Technique

LES ÉCOLES MILITAIRES PRÉPARATOIRES
D’OUTRE-MER J’USQU’EN 1960

Déjà, en 1923, dans le bulletin de l’Association des anciens élèves des écoles militaires préparatoires, le lieutenant-colonel Nachin, vice-président de cette association, recommandait l’implantation d’écoles militaires dans les possessions lointaines d’outre-mer. Par sa remarquable ouverture d’esprit, notre éminent et très regretté ancien traduisait ainsi, une fois de plus, sa claire vision des nécessités qui résultaient des obligations vis à vis de l’Outre-mer.
          En Indochine, de nombreuses écoles d’enfants de troupe ont existé dès 1899 et jusqu’au départ du territoire en 1956, les principales furent implantées à Cap Saint-Jacques et Dalat.
          Les écoles d’Afrique Noire et de Madagascar ont été créées par décret n° 56 980 du 27 septembre 1956 (J.O. R.F. du 2-10-56, page 9348) :
- à Fianarantsoa dans l’île de Madagascar
- en Afrique équatoriale française à Brazzaville.
- en Afrique occidentale française à Saint-Louis du Sénégal, Bingerville, Kati et Ouagadougou

          Lors des accessions à l’indépendance des anciennes colonies françaises, elles furent conservées par les nouveaux états à l’exception de Kati (Mali) qui a fut dissoute en 1960 puis suivirent Ouagadougou (Burkina Faso) et Fianarantsoa. Elles avaient chacune un régime d’études différent et préparaient aux différentes carrières de l’Armée. Elles constituaient la principale source de recrutement des cadres africains officiers et sous-officiers.
          Les écoles d’outre-mer étaient dotées d’un seul drapeau qui fut confié lors de sa création à l’Ecole militaire préparatoire du Tampon à la Réunion jusqu’à sa fermeture.
          Les écoles de Saint-Louis du Sénégal, Bingerville et Brazzaville (Congo) continuent de former et d’éduquer de nombreux adolescents.

1962

L’EMPT DE BINGERVILLE

          Le 11 juillet 1960, sont signés les accords qui donnent son indépendance à la Côte d’Ivoire qui devient le 7 août suivant un état indépendant et souverain. La même année, le 31 octobre, l’Assemblée vote la loi constitutionnelle qui fait de la Côte d’Ivoire une république.

EMPT

            L’Ecole militaire préparatoire est installée à Bingerville à quelques kilomètres à l’est d’Abidjan. Des quatre écoles créées en 1956, elle était la seule à vocation technique et depuis elle a conservé cette appellation jusqu’à aujourd’hui bien que son organisation ait évolué vers un statut de lycée. Sa devise « S’INSTRUIRE POUR MIEUX SERVIR » rappelle celle de l’EMPT de Tulle.

          Etablissement de formation militaire, l’E.M.P.T. est sous tutelle du ministère de la Défense et directement géré par l’état-major des Forces armées nationales de Côte d’Ivoire.         

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

Association des parents d'é... |
MARMITES |
laguierche2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sudoc
| AVF FORCALQUIER
| ASDAV